les Français sont formidables #4

Blog | 6 avril | Partager

Laurent Delannoy et Laurence Vanbergue, nos Francais formidables, détiennent le code secret : ils misent sur la différence. 

Aux dernières nouvelles la France est en panne d’informaticiens.  On note un déficit d’environ 15 000 à 20 000 ! Il y a assez de techniciens mais on s’arrache les développeurs et les analystes. Comment faire pour combler ce manque ? 

Et bien deux francais formidables, ensemble dans la vie comme au travail, Laurent et Laurence ont trouvé un début de réponse. 

Ensemble, ils ont créé AVENCOD, une start-up basée à Nice qui emploie des autistes Asperger ou à haut potentiel. 

L’équipe proposent du développement informatique ou bien du testing d’application mobile.

Pourquoi avoir choisi de travailler avec des autistes Asperger ? Tout simplement car ces personnes ont une capacité d’analyse et de rigueur bien au-dessus de la moyenne. 

Sur les 600 000 autistes que compte le pays, seuls 20 % travaillent alors qu’une majorité possède des compétences intellectuelles précieuses dans le monde du travail. 

Alors certes, ces personnes rencontrent des difficultés d’intégration mais Laurent et Laurence ont prévu le coup. 

Ils travaillent avec des neuropsychiatres afin de mettre en place un cadre adapté pour que l’équipe puissent s’exprimer pleinement, gagner en confiance et en compétences. 

Il n’y a pas de téléphone fixe par exemple mais seulement un téléphone portable par équipe, car les personnes sur le spectre autistique ont peur de la communication intrusive et non préparée.

Les salaires pratiqués chez Avencod se situent dans la fourchette de la profession et l’entreprise bénéficie d’exonérations de charges – tout comme les sociétés qui font appel à ses services, Thales ou Amadeus par exemple. 

Fondé en 2016, la branche marseillaise a ouvert en 2019, Avencod apporte une vraie réponse à ce double enjeu sociétal… 

Bravo à Laurent et Laurence qui ont misé sur la différence … différent ne voulant pas dire moins bien, mais pas pareil !

Louise Ekland 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *