Fabien Constant, du documentaire à la fiction ; une bouffée d’air frais !

Blog | 20 avril | Partager

Fabien Constant a toujours été très attaché au septième art, même si, jeune, il ne voulait pas devenir réalisateur, un métier trop « sacré » à ses yeux. Le bac en poche, il quitte sa région natale pour Paris. Il y travaille comme journaliste et réalise plusieurs documentaires sur l’art et le cinéma pour différents médias.

En 2013, il est l’auteur du documentaire Mademoiselle C. qui retrace les neuf mois de lancement du magazine CR Fashion Book en suivant la rédactrice en chef la plus connue, et la plus parisienne : Carine Roitfeld. Un défi de taille : capturer la genèse du magazine ultime de mode !

Un an plus tard, Fabien signe pour Canal+ une série de huit portraits, parrainée par Yves Saint Laurent, de ceux qui font la « French Touch » : La Nuit de

Il porte son choix sur des talents qui, tous à leur manière, incarnent le charme à la française : les comédiens Pierre Niney et Pierre Perrier, les musiciens Yuksek et Lescop, le plasticien Loris Gréaud ou encore les danseurs Les Twins y dévoilent leur rapport au travail, à la ville, à la nuit aussi. Des tranches de vie dans un Paris filmé en noir et blanc. 

En parallèle, il réalise de nombreux films publicitaires pour de grandes maisons : la fondation L’Oréal (la campagne “No Retouching”, c’est lui), les parfums Armani, ainsi qu’une série de courts métrages avec Kaia Gerber et Zoë Kravitz.

La consécration, vient en 2018, avec son premier long métrage : Here and Now, présenté en avant-première au Festival de Tribeca 2018 et nommé au Festival de Deauville. Un film hommage à Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda ; une œuvre poétique et lyrique. Aux côtés de Sarah Jessica Parker, on retrouve Renée Zellweger, Simon Baker, Common et Jacqueline Bisset.

Quelques jours avant le confinement, Fabien a tourné une série « d’instants volés » appelée Lazy Sunday Mornings pour le magazine CR. 

Le concept est simple : « 1 sunday, 1 man, 1 city, 1 activity only because it’s sunday, it’s lazy. » 

« Je ne pouvais pas penser que cette série mettrait totalement en valeur le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui » indique-t-il sur Instagram. A découvrir sur son compte !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *