Marc Cheb Sun, auteur militant au parcours multiforme

Blog | 27 avril | Partager

Auteur autodidacte et éditorialiste, Marc Cheb Sun a été journaliste de La Tribune, d’Europe 2 et du Magazine de l’Institut du Monde arabe.
Ses tribunes sur les quartiers populaires, les cultures urbaines et les combats pour l’égalité paraissent dans Médiapart, Le Monde, Metro et le Huffington Post.

Il fonde en 2004 Respect, magazine qui met en avant la culture des minorités dans notre République métissée.
Le Respect Mag est lauréat du Prix du journalisme de l’Union européenne « Pour la diversité et contre les discriminations » et est reconnu par l’ONU comme une des initiatives les plus innovantes pour créer du lien entre les jeunesses du monde.

En 2012, Marc Cheb Sun est promu chevalier de la Légion d’honneur pour sa collaboration à de nombreux projets de vivre ensemble, dans une France qui aime sa diversité et son métissage ; comme L’Appel pour une république multiculturelle et post raciale, lancé après l’élection de Barack Obama, ouvrant la République à tous les citoyens ; ou Seize propositions pour faire bouger la République, faisant progresser les initiatives gouvernementales dans la lutte pour l’inclusion.

Marc Cheb Sun dirige en 2014 un Mooc en 3 volumes intitulé D’ailleurs et d’ici! L’affirmation d’une France plurielle, qui nous initie à l’art dans toute sa richesse, et nous ouvre les portes de cultures qui fondent, dans leur diversité, la France d’aujourd’hui.
Le succès de ce Mooc convainc son auteur d’en faire un web média, liant vidéos, fictions, arts plastiques et BD.

Dès 2018, Marc Cheb Sun anime des ateliers de réflexion, d’écriture, d’expression et d’histoire pour l’empowerment de la jeunesse issue des minorités des quartiers populaires.
Il est nommé par Jean-Marc Ayrault et Christiane Taubira au comité de pilotage de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage début 2020.

Le mois dernier (le 4 mars 2020), Marc Cheb Sun sort son premier roman Et je veux le monde, qui inaugure le nouveau label des éditions JC Lattès, La Grenade. La critique encense déjà un rythme électrisant et un style fort donnant vie à des personnages marquants.
On rencontre Samba, 18 ans et autiste léger, qui passe ses journées à déambuler dans la ville. Un jour, la mairie lui propose un stage. Samba fait son entrée dans le monde du travail et celui de la politique. Le nouveau maire est un populiste, tendance droite dure. La gauche culturelle organise la résistance. Dans le quartier de Samba, où les commerces branchés côtoient une grande pauvreté, ses rêves et ceux des autres s’affrontent : chacun veut le monde, et le veut à sa manière.

Marc Cheb Sun nous initie à une culture nouvelle et pourtant familière, celle qui se vit et se partage, qui porte en elle l’ambition de faire de nous des citoyens d’un monde commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *