Comprendre l’émergence d’une nouvelle forme d’économie avec Adrien de Blanzy

Blog | 3 mai | Partager

Président de l’ADN, Adrien de Blanzy souhaite grâce à son média quotidien sur le web révéler le meilleur de notre époque au niveau des nouveaux usages, des prochaines technologies à suivre, des futures entreprises innovantes, des mutation des médias et des nouveaux mondes créatifs…

« L’ADN a été créé en 2014. C’est un média résolument plongé au cœur des mutations de l’époque. Comment elle bouscule nos comportements individuels et collectifs, nos entreprises, nos états. Avec le réchauffement climatique, nous sommes en train de vivre une révolution qui s’annonce radicale. Il va falloir revoir nos modes d’organisation, de production, de distribution, de commercialisation, de communication. On va tout devoir changer.

Le défi est énorme mais on a déjà relevé celui du numérique. On a appris à tester, à échouer, à rectifier, à échanger, à fonctionner en réseaux/écosystèmes. L’innovation peut permettre des changements rapides. Les modèles de la nouvelle économie commencent à prouver leur efficience et on constate que les modèles qui comprennent mieux les dynamiques du vivant peuvent nous emmener vers une nouvelle forme d’abondance. Avec l’ADN on a envie d’accompagner l’émergence de cette nouvelle forme d’économie.

Pour comprendre chaque secteur on a besoin d’une vision de l’ensemble des secteurs parce que les solutions de certains peuvent être les drames des autres. Avec l’arrivée du coronavirus on s’est demandé comment on pouvait être utile. C’est comme ça que l’idée de ce média « Et Demain notre ADN » a germé : 20 acteurs majeurs de l’économie française de 20 secteurs différents vont nous rejoindre pour créer ensemble un média. On le lance le 11 mai – jour du début du déconfinement pour essayer de comprendre comment chaque secteur peut se réinventer suite à ce qu’il vient de se passer.

On va traiter un secteur par semaine :
– Lundi : un papier de cadrage
– Mardi : des chiffres en partenariat avec un gros institut d’étude
– Mercredi : une grande interview d’un penseur
– Jeudi : échange avec des entrepreneurs du changement/ des start-uppers
-Vendredi : prise de parole d’un acteur majeur de ce secteur

Nous traiterons notamment les questions suivantes : Quelle nouvelle mobilité après la paralysie ? La transition énergétique va-t-elle être accélérée par la crise ? Un nouveau maillage plus responsable va-t-il voir le jour dans l’industrie ? Est-ce que la finance s’oriente vers un renouveau ? Les télécoms vont-ils poursuivre leur croissance ? Les assurances vont-elles plus jouer leur rôle de protecteurs sanitaires ? A quoi peut ressembler une santé connectée ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *