Nos corps qui jasent

Blog | 29 mai | Partager

Les Jaseuses est un collectif de jeunes chercheur.se.s ayant le désir de travailler ensemble sur l’histoire des femmes et de leurs créations. Le collectif est créé en avril 2019 et est nommé en souvenir de celles qui ont d’abord été les Parleuses, Xavière Gauthier et Marguerite Duras, puis leurs acolytes québécoises, les Jaseuses de la Jasette.

Le but des Jaseuses est de travailler de manière joyeuse et collective dans et en dehors de l’université. Il s’agit de faire circuler les savoirs, essayer de nouveaux formats, expérimenter ensemble. L’objectif est la constitution d’un réseau de chercheur.se.s engagé.e.s dans un même projet, venant de disciplines variées et de parcours différents pour inventer d’autres manières de réfléchir et de créer.

Leur podcast “Nos corps qui jasent” traite de la séparation des corps qu’impliquait le confinement. Elles rassemblent des voix, se retrouvent sur les ondes à défaut de pouvoir le faire ailleurs. Le corps est au cœur des réflexions et révolutions féministes – c’est ce que décrit la philosophe Camille Froidevaux-Metterie interviewée dans le cadre du podcast.

Elles voulaient savoir comment les corps des femmes et personnes queers réagissaient au confinement à travers les générations, les lieux, les différents vécus, comment cette expérience d’enfermement ou de rapport aux autres modifié – comme le montre le témoignage d’une aide-soignante qui a travaillé en EHPAD pendant cette période – passait par nos corps.

Une trentaine de personnes a répondu à leur appel à contribution et ces voix ont été entremêlées. 

Nos Corps qui jasent a été créé par Eugénie Bourlet, Caroline Dejoie, Elise Huchet, Camille Islert et Mathilde Leïchlé pour Les Jaseuses

L’introduction est disponible sur Spotify, Apple Podcasts, Audioblog et YouTube. Les prochains épisodes sortent jeudi 4 juin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *