WOODOO crée le bois augmenté et connecté

Blog | 18 juin | Partager

Dépassant son rôle de constructeur, Timothée Boitouzet est l’architecte qui invente jusqu’à ses matériaux.

Le fondateur de la startup française WOODOO se nomme Timothée Boitouzet. Formé à Harvard et au Japon, il rencontre des prix Nobel d’architecture et de sciences qui l’encouragent à réaliser son projet. Il met au point le bois « augmenté » à l’âge de 21 ans : un bois imputrescible, résistant au feu et au temps, indéformable, translucide et même tactile.

En un an, WOODOO gagne 21 prix d’innovation, français comme internationaux. La startup se hisse aujourd’hui au rang des startups deeptech les plus primées d’Europe, avec plus de 30 distinctions. La faible empreinte carbone du matériau en fait également une innovation écologique.

Pour résoudre les fragilités des structures en bois, Timothée Boitouzet parvient à éliminer la lignine de la composition du bois pour la remplacer par une résine polymère biosourcée. Issue de 5 ans de recherche intensive en nano-technologie cellulosique, la technologie WOODOO offre une résistance proche de celle du métal, qui en fait un matériau extrêmement durable.

Ce bois nouvelle génération pourrait révolutionner l’architecture. Il laisse passer la lumière, ouvrant grand le champ des possibles pour les designers. Fusionnant nature et technologie, il est également possible de transformer le bois en surface tactile. WOODOO travaille actuellement avec Mercedes pour développer un tableau de bord tactile et des surfaces connectées pour le géant franco-néerlandais du retail Unibail Rodamco.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=17&v=pZ841KVD0co&feature=emb_title

Par Marion Gestas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *