Ines Le Bihan, minimalisme intelligent

Blog | 10 septembre | Partager

Des objets dont le design aux lignes épurées rendrait presque étonnante leur fonction : voici peut-être une description appropriée de certaines des productions d’Ines Le Bihan.

Cette finistérienne de moins de 30 ans, qui se définit comme une designer industriel spécialisée dans les objets connectés a déjà à son actif de nombreux projets ; un bracelet en céramique se révélant être une smartwatch, une oreillette bluetooth dont le design ressemble à celui d’un stylo en aluminium, une balance connectée.. cette dernière, développée pour le géant chinois Xiaomi, s’est vendue à plusieurs millions d’exemplaires à travers le monde.

La « Amazfit Ceramic Wearable ». (Photo : ineslebihan.com/)

De l’école de design de Nantes à un atelier en région parisienne, jusqu’au Japon puis aux Etats-Unis – à San Francisco initialement-, son parcours l’aura finalement amenée jusqu’à Facebook, pour qui elle travaille à Seattle depuis 2019.  L’équipe d’une trentaine de personnes qu’elle a alors intégrée a comme but d’imaginer les nouveaux objets de demain.

Cependant, le travail d’Ines Le Bihan ne s’est pas uniquement limité aux « wearables » et aux objets connectés : elle a également développé des meubles aux visuels uniques, tels que les sofas et fauteuils « Zabuton » pour Morokoso, dont les assises et dossiers ressemblent à des futons négligemment posés et pliés, ou bien sa lampe Quille, éditée par la ligne Roset, au design simple et linéaire, gardée en équilibre par un balancier.

La lampe Quille, éditée par Ligne Roset. (Photo : ineslebihan.com/)


Le parcours et les productions d’Ines Le Bihan n’ont pas manqué de lui attirer attentions et distinctions : après, notamment, un portrait dans Forbes en 2015 et une apparition au sein de leur liste de moins de trente ans « Arts & Culture in Europe » en 2019, elle a également reçu la même année le prix de… Bretonne Expatriée de l’Année ! Un prix qu’elle est allée chercher en personne au festival des Vieilles Charrues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *