Léo Walk, à vitesse grand V

Blog | 24 septembre | Partager

A 25 ans, les projets se sont tellement succédés pour ce danseur et chorégraphe que les énumérer évoquerait une litanie surchargée. C’est probablement à son goût, étant donné que Léo Walk, hyperactif, se canalise d’après ses propres dires à travers son art.

Campagne pub Nike Tech pack

Comme beaucoup, il a commencé la danse enfant ; mais, c’est en fin d’adolescence qu’il décolle. Tout d’abord reperé par Thierry Mugler, pour qui il performe un solo dans son spectacle au Comédia, Léo Walk passe ensuite une audition pour rejoindre Christine and the Queens, qu’il accompagnera entre tournées et clips pendant trois années durant lesquelles la carrière de « Chris » prendra en ampleur.

Après cela, place à la création : s’enchaînent celle de sa marque de vêtements d’inspiration streetwear, « Walk In Paris », et celle, fin 2018, de sa première compagnie de danse, « la marche bleue », puis de leur premier show, « Première Ride », l’histoire de neufs jeunes qui partent en voiture et dont le trajet symbolise la traversée entre enfance et âge adulte.

Les dates de « Première Ride » , prévues au Bataclan en avril initialement, ont finalement été reportées à ce 15 et 16 septembre, à l’Olympia. Une autre date, affichée complet, se tiendra le 12 octobre au Trianon.

Affiche La Marche Bleue

Pour ceux qui n’auront eu la chance de voir La Marche Bleue à ces dates, nous vous laissons sur une collaboration extrêmement réussie entre Léo Walk et le réalisateur Neels Castillon, accessible à tous : « Parce Que ». Cette réalisation de Neels Castillon met en scène une rupture amoureuse allégorique dans un château abandonné du pays basque, entre éléments art deco et peintures d’Inès Longevial (qui par ailleurs joue l’autre moitié de Léo Walk au sein de cette production). Avec, en fond sonore, le titre éponyme « Parce Que » de Serge Gainsbourg, entêtant, aux paroles écrites par Charles Aznavour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *