Djanis Bouzyani, comme une révélation

Blog | 8 octobre | Partager

A priori, rien ne semblait le prédestiner à débarquer dans le milieu du cinéma français : sa formation initiale est celle d’un danseur. Après avoir arrêté l’école dès la 5ème, c’est en effet vers cette discipline qu’il se dirige. Une fois plus âgé, il débute à Paris au centre de danse Rick Odums, puis, sur un coup de tête, part pour Los Angeles afin d’intégrer l’école de danse créée par l’actrice et danseuse Debbie Reynolds (“Singin’ in the Rain”). De retour à Paris, il commence à travailler en tant que chorégraphe, notamment au Crazy Horse.


Il rencontre Hafsa Herzi lors d’un casting de voix pour le film d’animation Le Chat du Rabbin de Joann Sfarr, sorti en 2011, pour lesquels ils seront tous les deux sélectionnés. Il a alors environ dix-huit ans et elle la début vingtaine. Le courant passe, et ils restent en contact.

Hafsa Herzi dans le rôle de Lila et Djanis Bouzyani dans le rôle d’Ali, « Tu mérites un amour », 2019.

C’est tout naturellement qu’elle lui propose le rôle d’Ali pour “Tu mérites un amour”, inspiré en quelque sorte de la relation fraternelle qu’ils entretiennent. Pour un premier rôle, celui-ci comportait des passages assez longs, ainsi qu’un débit de parole rapide ; un défi pour l’acteur. A l’image du film entier finalement : ce premier long-métrage d’Hafsa Herzi fut réalisé avec très peu de budget, et tourné en seulement 15 jours en trois sessions de cinq jours d’affilée. Le tout sans réelle garantie que le film ne se fasse !

Finalement, « Tu mérites un amour » n’a pas réellement fait recette auprès du public. Il s’est néanmoins fait remarquer à sa sortie par la presse et les festivals, avec trois nominations dont une à Cannes !

Quant à Djanis, son regard se tourne définitivement vers le cinéma suite à cette expérience. Grâce au rôle d’Ali, il est “rajouté” au dernier moment dans deux films qui sortiront en 2021 dans des rôles créés expressément pour lui, ce qui ne peut qu’être flatteur. Il jouera ainsi dans “Madame Claude”, de Sylvie Verheyde et dans “Soeurs” de Yamina Benguigui, dans lequel il interprétera le neveu d’Isabelle Adjani. On a déjà hâte de l’année 2021 ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *