Elisa Goldfarb et Julia Layani, changer les codes

Blog | 22 octobre | Partager

Elles se sont rencontrées au lycée à l’âge de 16 ans, dans le 17ème arrondissement de Paris. Entre elles, il y a tout de suite ce désir de créer quelque chose, d’entreprendre. Elise Goldfarb et Julia Layani se dirigent pourtant, après le bac, vers des voies différentes : Elise en droit international à la Sorbonne, Julia en cursus business à l’ESCP.  Cela ne les empêche pas en 2017, de se retrouver à créer le média 100% réseaux sociaux “Fraîches”, le pendant féminin de MinuteBuzz (groupe TF1), après avoir contacté son fondateur. A l’époque, elles ne sont même pas encore diplômées de leurs cursus respectifs !

“Fraîches” se diffère du reste par la forme et par le fond. 100% en ligne et 100% vidéo, son objectif réside dans la prise de parole sans complexe des femmes. Des sujets tels que l’acceptation des différences, l’empowerment, lui sont centraux. Cette ligne éditoriale, alors assez inédite en France – contrairement aux Etats-Unis où ces sujets entraient déjà dans le féminisme “mainstream”- est née d’un ras-le-bol d’Elisa et Julia concernant les médias féminins français, axés selon elles autour de la beauté et des industries de la mode et des cosmétiques.

Le succès est au rendez-vous : Fraîches devient un des médias les plus engageants sur Facebook, avec des centaines de milliers de followers sur Instagram, et des vidéos qui capitalisent des millions de vues. 

Et pourtant… un an plus tard, elles quittent Fraîches ! Elles se mettent alors à leur compte, en créant Elise&Julia, leur agence de comm spécialisée en création, stratégies, et conseils digitaux. Un de leurs clients ? Melty, un des médias de référence des 18-34 ans concernant les tendances musique, mode, cinéma, people, influenceurs. Elles décident de garder le côté infotainment du média, mais aussi de lui permettre d’être plus engagé, de véhiculer d’autres valeurs telles que l’égalité et l’inclusivité. 

C’est dans la lignée de ces causes chères à leur coeur qu’elles lancent avec Spotify le podcast Coming Out. Treize épisodes, treize témoignages de “coming out” de personnes de moins de 35 ans, qu’ils soient célèbres (Bilal Hassani, Soko, Hoshi, Eddy de Pretto, Marion Papillon…) ou inconnus.

A 27 ans, on ne peut donc que reconnaître aux deux jeunes entrepreneures un parcours impressionnant qui aura, à travers leurs convictions personnelles, fait bouger de manière visible les lignes des médias en ligne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *